Des timbres célèbrent 6 pionniers de la médecine canadienne

14 septembre 2020
4 minutes de lecture

Le 10 septembre 2020, Postes Canada a émis 5 timbres rendant hommage à 6 médecins et chercheurs canadiens dont les découvertes ont sauvé des vies et révolutionné les soins aux patients partout dans le monde : la Dre M. Vera Peters et les Drs Bruce Chown, Julio Montaner, Balfour Mount et Ernest McCulloch, ainsi que le chercheur James Till.

Aujourd’hui, les recherches visant à diagnostiquer, à traiter et à prévenir des maladies mortelles sont plus importantes que jamais. Le monde entier compte sur les médecins, les scientifiques et les technologues pour aider à enrayer la pandémie mondiale de COVID-19.

Les Canadiens qui poursuivent cet objectif avec leurs collègues de partout dans le monde perpétuent une longue tradition d’innovation médicale dont l’effet bénéfique sur la santé et le bien-être se fait toujours sentir. Ils suivent les traces de sir Frederick Banting, qui a découvert l’insuline, du Dr John Hopps, inventeur du stimulateur cardiaque, du Dr Armand Frappier, figure emblématique de la prévention de la tuberculose, de la leucémie infantile et de la polio, et du Dr Harold Griffith, qui a transformé l’anesthésie.

Bien que certains de ces pionniers canadiens soient célèbres aujourd’hui, bien d’autres demeurent dans l’ombre, même s’ils ont consacré leur vie à la découverte et à la mise en place de traitements et de pratiques révolutionnaires. Voici l’histoire de 6 pionniers de la médecine qui ont réalisé des percées historiques dans les domaines de la médecine pédiatrique, de la recherche sur le VIH/sida, des soins palliatifs, de l’oncologie et de l’étude des cellules souches.

Le partenariat professionnel entre James Till, biophysicien, et le Dr Ernest McCulloch, hématologue, a commencé à l’Institut du cancer de l’Ontario, à Toronto (aujourd’hui, le Centre de cancérologie Princess-Margaret). à la fin des années 1950, ils ont transformé la notion de renouvellement des tissus en prouvant l’existence des cellules souches – les cellules mères d’un tissu ou d’un organe – et ont jeté les bases de la médecine régénérative, un champ de recherche qui pourrait mener au traitement de nombreuses pathologies graves, dont la cécité, la paralysie et le cancer.

La maladie rhésus (Rh), causée par une incompatibilité entre les groupes sanguins de la femme enceinte et de son f?tus, était autrefois à l’origine de 10 % de tous les décès f?taux et néonataux au Canada. Le Dr Bruce Chown a consacré sa carrière à comprendre la cause de cette maladie potentiellement mortelle et à la prévenir. à la fin des années 1960, il a mis au point une injection de protéines pour les femmes enceintes qui l’a pratiquement éliminée.

Le Dr Julio Montaner a traité certains des premiers cas de sida au Canada à Vancouver dans les années 1980, ce qui l’a inspiré à se vouer à l’étude de cette maladie redoutable. Ses recherches sur les combinaisons de médicaments ont permis de mettre au point le traitement antirétroviral hautement actif (TARHA), qui aide à ralentir la progression du VIH pour éviter qu’il mène au sida et fait en sorte que les personnes atteintes aient une longévité comparable à celle du reste de la population.

? Je pense qu’on peut tirer des le?ons concrètes de ce qu’on a fait avec le VIH au début des années 1980. C’était un virus terrifiant. On ne connaissait rien à son sujet et il n’existait pas de traitement. Le même genre de situation se reproduit avec la COVID-19 ?, explique Fiona Dalton, présidente-directrice générale de Providence Health Care, où travaille le Dr Montaner.

La Dre Vera Peters a révolutionné le traitement de 2 types de cancer potentiellement mortels. Dipl?mée en médecine en 1934 à Toronto, elle était l’une des 10 femmes dans une classe de 115 personnes. Après avoir découvert en 1950 que le lymphome de Hodgkin pouvait être guéri grace à la radiothérapie, elle a également démontré que la tumorectomie suivie de radiothérapie était aussi efficace que la mastectomie pour traiter le cancer du sein au stade précoce.

Lorsqu’il a découvert que la détresse vécue par les malades en phase terminale dépassait leur douleur physique, le Dr Balfour Mount a préconisé une approche plus globale aux soins afin de répondre à leurs besoins psychologiques, sociaux et spirituels. Il a fondé le premier service de soins palliatifs complets au monde dans un h?pital universitaire à Montréal et ses efforts pour assurer aux patients des soins de fin de vie plus compatissants ont inspiré un nouveau domaine médical.

? Quand la douleur et les autres sympt?mes sont ma?trisés, la vie des patients en fin de vie présente un potentiel illimité, affirme le Dr Mount.

L’important, ce n’est pas la finalité, c’est le moment présent. La vie, c’est maintenant. Et c’est le cas pour chacun d’entre nous. Il se trouve que le moment présent offre une foule de possibilités. ?

Récipiendaires de l’Ordre du Canada et de nombreux prix internationaux, ces Canadiens remarquables ont amélioré les conditions de vie de millions de personnes et ont inspiré bien des médecins et des chercheurs.

Timbres sur 6 pionniers de la médecine canadienne

En vente maintenant